Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Canada nous voilà
  • Canada nous voilà
  • : Chroniques et photos de notre parenthèse enchantée à Montréal
  • Contact

Heure à Montréal

Rechercher

Cariboux's playlist


Robert Charlebois
Je reviendrai à Montréal




Yann Tiersen
Le banquet

Deux minutes de Montréal...

 

27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 03:25

-         Tout le monde porte des tongs ici, la seule différence c’est qu’elles ont un nom parfaitement ridicule : des gougounes !

-          La poutine, spécialité locale est à base de frites et de « fromage qui fait couic-couic », c’est sa véritable appellation, et c’est surtout le bruit qu’il fait lorsque l’on ose en manger 

-          Les magasins ouvrent tous les jours mais ferment tôt la fin de semaine 

-        Surtout ne pas confondre la poutine avec une pitoune, jeune fille adepte des minijupes et qui adore aller à « la boom » 

-          Pour dire « au revoir », on dit « bonjour » 

-          Pour dire « bonjour » on dit « allo » 

-          Et pour dire « allo », on dit « allo » 

-          « C’est écoeurant » signifie aussi bien « c’est génial » que « c’est complètement nul », à vous de choisir la bonne définition en fonction de la phrase et de la bouille de votre interlocuteur 

-          Le taxi est beaucoup moins cher qu’en France et très souvent utilisé 

-         Les deux dernières semaines de juillet sont appelées « vacances de la construction » car les travailleurs du bâtiment et certains de l’industrie sont en vacances à ce moment-là, c’est la loi depuis 1970

-          On reçoit sa paye tous les 15 jours, le jeudi 

-          Les banques font donc une nocturne ce jour là 

-          Les bus à Montréal n’empruntent souvent qu’une seule rue, vu qu’elles font en moyenne 27974084,2 kilomètres 

-          Lorsque la serveuse vous demande si c’est complet, ça ne veut pas dire qu’elle souhaite savoir si vous êtes repus mais simplement savoir si son pourboire est inclus dans l’argent que vous lui remettez 

-          Il est d’usage de demander à la personne qu’on rencontre si elle va bien, que ce soit le boucher, son voisin, un ami ou son chef mais contrairement à la France, on s’intéresse à la réponse 

-         Si l’on vous répond « pas pire », cela signifie que ça pourrait aller mieux même si le québécois reste toujours optimiste 

-          Les québécois fuient à tout prix les conflits 

-          L’oisiveté est joliment appelée « contemplation » et les québécois adorent contempler 

-          Lorsque vous remerciez quelqu’un, il vous répondra fréquemment « ça me fait plaisir » et comme les gens sont très polis ici, ils doivent avoir très souvent du plaisir 

-          Les québécois raffolent des centres d’interprétation et ici, tout est sujet à interprétation : du centre d’interprétation de la marmotte rousse à moustache grise au centre d’interprétation du sirop d’érable à Kuujjuaq 

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Informations (in)utiles
commenter cet article
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 18:24

Un p'tit message pour vous montrer à quoi se résument nos journées en ce moment.

A Montréal, il faut savoir que la majorité des piscines couvertes sont gratuites.
Pendant la période estivale, les piscines découvertes ouvrent également leurs portes gratuitement et il y en a dans certains parcs. On vous avait déjà parlé du "spot" à écureuils à deux pas de la maison, eh bien ici aussi il y a une piscine et on ne s'en prive pas ! Au programme, farniente, plongeons et ballons.

Sinon, en ce moment, c'est le festival "juste pour rire", on y a fait un saut hier soir avant d'aller voir le dernier Harry Potter, très réussi au demeurant.


Aude & Cédric, tout bronzés

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 03:55

Gros bisous des cariboux

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 04:54

Cet article intéressera les plus petits même si, j'en suis certaine, quelques adultes se laisseront prendre au jeu.

Comme la météo annonçait un grand soleil (ça faisait 3 jours qu'il pleuvait non stop) nous avons décidé d'aller nous promener à l'Ouest en direction de Montebello et de visiter le Parc Omega.

La
 veille, nous avions réservé une petite compacte du style Ford Focus pour la journée. Cédric revient ce matin à la maison, dépité pour m'annoncer qu'il n'y avait plus de voiture disponible dans notre catégorie, alors le loueur nous en a attribué une autre. Je sors vérifier le char, histoire de m'assurer qu'on ne se retrouve pas avec une mini ou une limousine de 20 mètres et là gros sourire, Cédric me la montre du doigt : une FORD MUSTANG comme dans les films, et rouge en plus ! On va pouvoir faire nos cacous ! 



On en profite bien sur la route avant de rejoindre le parc animalier. Le principe du « zoo » est simple, un parcours d'1h30 a été tracé en pleine forêt et les visiteurs découvrent les différents animaux au volant de leur auto, parfait vu qu'on n'avait pas l'intention de laisser notre nouvelle voiture aussi vite !
 
 

 Le tour s'est très bien passé et nous avons pu découvrir dans le désordre : des ours, des loups, des sangliers, des ratons laveurs, 10000 bichons (c'est des p'tites biches ), des cerfs, des coyotes, des bouquetins, 45000 bambis et des bisons !
 


Après les animaux, direction le Lac Simon à quelques kilomètres plus au Nord. Un panorama magnifique, plein de petits pontons et de charmantes plages nous attendaient... nous ne nous sommes pas fait prier : première baignade de l'année, et au Canada s'il vous plait !



Sinon, au salon de coiffure, tout va bien, j'ai même négocié une augmentation substantielle de 18% (et 10% sur les ventes), ouahhhhhh la classe !
Les visites prochaines s'organisent et les festivals continuent.
Nous avons dîné avec Patrice et Virginie qui nous ont montré leur nouveau condo (condominium en réalité, sorte d'appartement-maison en copropriété) et leur très belle terrasse sur les toits offrant une vue à 360° de Montréal, vivement les barbecues...

Aude & Cédric, on vous fait des bisons (c'est des p'tites bises)

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 17:06

Depuis une semaine, Montréal fête le jazz tous les jours de midi à minuit et ce jusqu'à dimanche !
Certes, le jazz est à l'honneur mais il y a aussi d'autres styles de musique. Qu'on ne vienne pas me dire que Francis Cabrel est le meilleur ambassadeur du jazz en France ?!

La ville propose plus de 350 concerts gratuits sur une dizaine de scènes en plein air et certains artistes renommés (Keith Jarrett, Wynton Marsalis, Cesaria Evora, Bob Dylan, Manu Chao, Harry Connick Jr, Francis Cabrel...) jouent à guichet fermé en salles.

Nous avons ainsi découvert quelques groupes prometteurs plus ou moins connus : Dewaere, Melissa Laveaux, Whipcream et Seun Kuti...

 
L’ambiance du festival est très agréable et bon enfant. Il n’est pas rare de croiser des enfants en bas âge ou des personnes plus âgées. De nombreux artistes de rue se produisent un peu partout, nous sommes tombés avant-hier sur une contorsionniste impressionnante et des acrobates à couper le souffle !

Hier soir, nous avons retrouvé Josette & Gilles et avons honorablement subventionné le festival à grand renfort de bières et de hot dog ! Puisqu'il parait que les consommations aident le festival à vivre, autant l'aider !

Nous devons d’ailleurs prochainement aller les voir au chalet. Le « chalet » contrairement à ce qu’on imagine n’est pas une jolie petite maison en rondins de bois perdue dans la forêt avec Heidi et ses chèvres gambadant juste devant, mais tout simplement la résidence secondaire d’un québécois, que ce soit un appartement, une villa grand luxe ou une cabane de pêcheurs.

Vivement les autres festivals…

Aude & Cédric, la laaa la lala !

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 18:03

Hier, par une belle journée ensoleillée et une température ressentie de 40°C, nous sommes allés visiter la capitale du Canada, j'ai nommé OTTAWA !

Ottawa est réputée pour être une ville administrative et sans intérêt, eh bien c'est faux !

Nous avons eu la bonne surprise de découvrir une ville aérée et patriote (avec des drapeaux canadiens à tous les coins de rue, la fête nationale le 1er juillet aidant), de nombreux parcs et de beaux édifices historiques. Historiques oui, mais dans la limite de l'Histoire bien sûr, donc relativement récents !

Ottawa se situe à deux heures de route de Montréal dans l'Ontario. Elle compte 1,2 millions d'habitants, un canal, le Parlement, une foule d'édifices consacrés au pays et plus d'anglophones que de francophones contrairement à Montréal.

Après avoir pique-niqué au pied du Parlement, nous l’avons visité. En dehors des sessions parlementaires, la ville propose des visites gratuites de l’édifice construit en 1860. Ainsi, nous avons découvert la Chambre des Communes où siègent les députés, le Sénat avec le trône royal et la superbe bibliothèque réservée aux parlementaires.



Avant de partir, nous avons fait un détour par la Tour de la Paix offrant une vue panoramique de la ville.


Puis nous sommes allés nous balader le long du Canal Rideau, célèbre pour sa série d’écluses et très apprécié en hiver par les patineurs. Le Canal, long de 198 km, rejoint la Rivière des Outaouais et ses berges sont particulièrement bien aménagées pour les cyclistes et joggers.

Ecluses du Canal Rideau et Pont Alexandra en arrière plan

 

Ottawa est certes une ville administrative mais elle compte aussi différents musées, notamment le musée des beaux-arts et le réputé musée canadien des civilisations.
Mais comme il faisait beau, nous nous sommes contentés de prendre des photos ; nous comptons sur nos visiteurs pour nous faire des fiches de synthèse.


Musée des beaux-arts gardé par une araignée géante

Enfin, Ottawa se trouvant sur le trajet Vancouver-Halifax, un autre château hôtel a été construit, mais il est beaucoup moins impressionnant que la Château Frontenac à Québec.
Après un bon burger maison dans un vrai pub anglophone et une bonne bière québécoise, nous avons repris la route en direction de Montréal.

Premier aparté : dimanche nous avons fêté la Saint Jean, fête « nationale » du Québec très suivie à Québec et Montréal car il faut savoir qu’ici, nous ne sommes pas au Canada mais bien au Québec, le sentiment d’appartenance à la province étant plus fort que celui d’être canadien.
Et re-belote dimanche prochain avec cette fois la fête nationale… du Canada ! 

Deuxième aparté : la semaine dernière, Aude a trouvé un travail beaucoup plus intéressant dans le conseil aux jeunes entrepreneures. Malheureusement, à cause de son statut temporaire, elle n’a pu obtenir le poste.

Troisième aparté : il fait chaud et humide… et chaud !

Aude & Cédric, Otta-wahhhh !
  

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 18:52

-         Le fromage coûte un bras (une simple boule de mozzarella vaut 7$, env. 5 €) 

-         Il n’y a de douche chez personne mais une sorte de petite baignoire basse où il est impossible de s’allonger  

-          Les gens sont extrêmement gentils et serviables 

-          Il y a beaucoup de vélos qui roulent à Montréal et presque autant qui sont volés 

-          A Dollarama tout est à 1$. En fait, tout est à 1,15$ because of the taxes of course ! 

-          Il est d’usage de remercier le chauffeur de bus en descendant 

-          L’alcool est vendu dans des SAQ (Sociétés d’Alcool du Québec) et le vin est hors de prix sans parler du champagne ou des alcools forts 

-          Il y a autant de chaînes hertziennes en français qu’en anglais 

-          Les routes sont pleines d’ornières dues au gel en hiver, à ce niveau j’appelle ça des gouffres moi 

-          Il n’y a pas de priorité à droite, aux croisements premier arrivé, premier reparti 

-          Il y a des cabines téléphoniques presque partout et même sur les quais du métro 

-          L’été à Montréal, il y a plein de festivals 

-          Dans les SAQ, les prix sont affichés TTC, c’est sans doute pour nous faire croire que les prix sont abordables 

-          Toutes les 12 minutes, le programme télévisé est coupé par 4 minutes de pub 

-          Tout le monde déménage le 1er juillet 

-          Quand il fait 38°C, il fait 35°C en réalité (facteur humidex) 

-          Quand il fait -8000°C, il fait -25°C en réalité (facteur vent) 

-          Si vous tenez à votre linge, lavez-le à la main et évitez à tout prix les machines québécoises 

-          L’@robase se dit « a commercial » icitte 

-          Et « ici » se dit « icitte »

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Informations (in)utiles
commenter cet article
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 04:45

Le périple continue…

Peu de temps après avoir quitté Québec nous avons fait étape au Parc de la Chute de Montmorency, haute de 83 mètres (alors que celles du Niagara ne font "que" 53 mètres) et faisant face au St Laurent et à l'île d'Orléans.
Nous avons emprunté un téléphérique pour rejoindre le haut de la chute avant de redescendre à pied de l'autre côté. 


Après cette halte rafraîchissante, direction l'île d'Orléans (34 Km de long et 8 Km de large) qui compte 7000 habitants, des maisons basses et colorées et une minuscule plage ! Cette île a des allures de village et il y règne une douceur de vivre difficilement comparable avec la France. Nous avons goûté du chocolat au sirop d'érable et n'avons pas résisté aux délicieuses tires (sucettes) en forme de feuille d’érable.

Voici un aperçu, rien que pour vous, des jolies maisons insulaires.


Ensuite, nous avons pris la route pour 200 kilomètres encore plus à l'Est en direction de Tadoussac. Pour rejoindre cette petite ville côtière, il faut prendre le bac. (Georges nous a expliqué que la construction d’un pont est envisageable mais extrêmement coûteuse donc abandonnée, aussi la ville est obligée d’assurer un service de traversée gratuite entre les 2 côtes)

Tadoussac est principalement réputée pour l’observation des baleines et comme nous avions la ferme intention d’en apercevoir, ça ne pouvait pas mieux tomber !

Nous avions eu la brillante idée de réserver une nuit à l’auberge de jeunesse, malheureusement une colo de 70 gamins avait eu la même bonne idée. Résultat : entre les rires, les bousculades dans l’escalier et un pianiste entêté malgré l’heure tardive, nous avons dormi 4-5 heures. Surprise au réveil au moment de prendre la douche : plus un seule goutte d’eau chaude ! La réceptionniste, confuse, nous a remboursés et avec l’argent nous nous sommes offert un petit dèj de roi au luxueux hôtel de Tadoussac. Œufs brouillés, fèves au lard, bacon, jus de fruits frais, saucisses au sirop d’érable, viennoiseries, fruits frais… On a mangé pour la journée !

Nous avions réservé une excursion au départ des Bergeronnes, à côté de Tadoussac, les touristes et gamins en moins.
Dans la rubrique « le monde est encore plus petit que l’on ne le pensait », 6 autres « couples » faisaient la croisière avec nous : 2 québécoises, normal me direz-vous, mais aussi 2 suisses de Lausanne (à 2 heures de Besançon) et 2 franc-comtoises de Belfort !  

La balade a duré 2h30, nous avons embarqué sur un zodiac affublés de superbes et seyantes combinaisons. (bien pratiques, il faut l’avouer car le vent souffle et il n'y a aucun abri sur le bateau !)
Après un petit quart d’heure de navigation, nous avons aperçu deux belugas non loin des côtes. Et un peu plus tard, grande surprise, une des québécoises a crié et là, juste devant nous, un souffle d’eau est apparu ! En effet, il y avait là deux rorquals communs. Surtout, ne vous imaginez pas que nous avons vu une baleine immense sortir de l’eau à la verticale et retomber dans un magistral sploch, parce que ce n’est pas là qu’elles sont, mais plutôt à Marineland ou en Californie ! C’était quand même impressionnant car nous distinguions les dos et nageoires de chaque bête, au total une dizaine de rorquals, 3 phoques et des belugas. Sur le retour, nous avons rencontré un troupeau d’une demi-douzaine de belugas, brillants de toute leur blancheur sur l’eau bleue. C’était une belle rencontre, en tout cas originale pour nous !

Pour la petite explication, voici à quoi ressemblent un beluga et un rorqual commun, appelé improprement « baleine ». (Bien sûr, ce ne sont pas nos photos puisqu'il est pratiquement impossible de saisir le très bref moment où l'on aperçoit l'animal).

 

Voilà, notre petit séjour touche à sa fin après 1250 kilomètres parcourus à la découverte de Québec, des baleines, des québécois et de l’histoire du pays sous un franc soleil, nos nez rouges comme des homards peuvent l’attester ! 

Aude & Cédric, splotch !

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 18:21

A ceux qui ont laissé des messages sur le répondeur et envoyé des mails, non nous ne sommes pas encore morts dévorés par un ours ou un orignal, nous sommes simplement partis 4 jours en direction de l’Est voir si Québec et le Québec correspondent bien à l’image qu’on s’en fait.

 La réponse est OUI, c’est magnifique, grandiose, paisible et immense !

Nous avons donc pris la route dimanche matin au volant d’une petite Ford Focus automatique en direction de Québec.
Concernant le code de la route, il est peu différent de celui en France, mis à part qu’il n’y a pas de priorité à droite, qu’on a le droit dans tout le Québec de tourner à droite même si le feu est rouge (sauf à Montréal), que les québécois respectent les limitations de vitesse (maxi 100 km/h sur l’autoroute) et que les trucks sont gigantesques mais ne respectent pas les limitations de vitesse.

Nous avons fait une halte à Trois-Rivières, deuxième ville plus ancienne du Canada après Québec et grand producteur mondial de pâte à papier. Nous avons fait un petit tour de la ville pour découvrir ses attraits historiques mais nous sommes restés sur notre faim. En effet, il faut savoir que, Québec mis à part, il n’y a rien de très ancien au Canada. Les édifices qui rendent fiers les autochtones datent de la fin du XIXème tout au plus. Ce fut tout de même une balade charmante et une étape agréable avant de rejoindre Québec en fin de journée. 

 

 

 

Québec, capitale de la province du même nom, est chargée d’histoire et ses petites rues et placettes sont vivantes et colorées.
Les parents du beau-frère de Cédric nous ont gentiment hébergés et conseillés sur les curiosités de la ville. Georges, notre hôte nous a même concocté un vrai souper (à 18h comme il se doit !) québécois. Au menu : têtes de violon, soupe aux pois et lard, pâté chinois accompagné de ketchup de fruits et tomates vertes et enfin tartines de mélasse.

Les têtes de violon sont des crosses de fougères, c'est-à-dire que la fougère en développement est coupée juste au moment où la feuille est enroulée et pas encore déployée. Ca se déguste en salade avec une vinaigrette et des oignons rouges.

Le pâté chinois, n’a rien de chinois, c’est simplement un hachis parmentier dans lequel on insère une couche de blé d’inde (maïs chaud) à la crème. Le ketchup qui ressemble plutôt à une confiture ou un chutney se marie très bien avec ce plat et lui donne une petite note sucré-salé.

Enfin, la mélasse est le résidu des fonds de cuves après extraction du sucre de la canne à sucre. Elle a la consistance d’un miel épais, visqueuse, très noire avec des arômes de réglisse.

 

Lundi, nous avons visité Québec et son réputé Château Frontenac datant de 1893. Cet hôtel construit par la Canadien Pacifique permettait à l’origine d’héberger les riches passagers du train reliant Vancouver à Halifax. En effet, tout le long du trajet, de magnifiques hôtels ont été érigés et sont maintenant gérés par de luxueuses compagnies hôtelières.

 

 
La majeure partie de la ville se trouve sur la colline et le port est en contrebas, il y a même un funiculaire pour les plus feignants ! La vieille ville s’organise autour du château et de la Citadelle en petites ruelles et des calèches proposent des visites hors de prix. On s’est fait un copain cocher qui essayait de nous vendre son tour, en vain. La rue du Petit-Champlain commerçante et très touristique mène à la Place Royale typique et animée.

  

  


Mardi matin, départ pour Tadoussac plus à l’Est encore, pour découvrir le St Laurent tellement large à cet endroit qu’on l’appelle « la mer » et surtout avec l’espoir d’y voir des baleines.

Aude & Cédric, à Québec on s’fait des becs

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article
9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 04:41

Mercredi en fin de journée, profitant d'une accalmie, nous avons pris les vélos, direction le quartier français "Côte des Neiges" à l'ouest de Montréal.

C'est très agréable de découvrir une ville à la tombée du jour et on en a profité pour vous rapporter quelques photos.

Dans notre périple, nous avons emprunté la célèbre artère Côte Ste Catherine, bordée de superbes villas et de maisons cossues. Nous avons fait quelques arrêts pour admirer certains monuments avant d'arriver à l'oratoire St Joseph du Mont-Royal !

 

On a tout de même vu une deu-deuche et même une R5, rarissime dans nos lointaines contrées puisque trop cher à importer! Pour l'anecdote la 2CV appartient à un resto français.


 

Nous ajoutons d'autres clichés dans l'album-photo.

Aude & Cédric, c'est beau une ville "le soir" !

Repost 0
Published by Aude & Cédric - dans Nos aventures
commenter cet article

Derniers Articles

D'où venez-vous ?

Geo Visitors Map